Show simple item record

dc.contributor.authorDewaele, Jean-Marc
dc.date.accessioned2008-08-01T18:42:17Z
dc.date.available2008-08-01T18:42:17Z
dc.date.issued2001
dc.identifier.citationJournal of French Language Studies, 11: 179-199
dc.identifier.issn0959-2695
dc.identifier.urihttps://yorkspace-new.library.yorku.ca/xmlui/handle/10315/1333
dc.identifier.urihttp://www.cambridge.org/
dc.description.abstractL'opposition oral/écrit est analysée à travers la variation dans les proportions des catégories grammaticales dans vingt-et-un corpus oraux et écrits italiens, néerlandais, français et d'interlangue française. Une analyse factorielle permet d'extraire une dimension unique sur laquelle s'opposent deux groupes de catégories grammaticales. Les substantifs, les articles, les adjectifs et les prépositions se situent près du pôle négatif tandis que les pronoms, les verbes, les adverbes, les interjections et les conjonctions se situent près du pôle positif de cette dimension qui reflète le continuum de la deixis. Les corpus oraux se situent près du pôle déictique/implicite et s'opposent aux corpus écrits qui se rapprochent du pôle explicite du continuum. Les énoncés oraux sont davantage ancrés dans le contexte spatio-temporel du locuteur tandis que le discours écrit est généralement plus indépendant du contexte spatio-temporel, ce qui explique son caractère plus nominal et sa proportion plus importante de mots essentiellement non-déictiques ou explicites.
dc.language.isofr
dc.publisherCambridge University Press - Copyright holder: Cambridge University Press - Http://journals.canbridge.org
dc.subjectFunction Words in Written and Spoken Language
dc.subjectDeictic Words
dc.titleUne distinction mesurable : corpus oraux et écrits sur le continuum de la deixis
dc.typeArticle


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record